Chat GPT : vers la disparition du Community Manager ?

De la science-fiction à la réalité

L’intelligence artificielle (ou IA) est de plus en plus présente dans notre quotidien, notamment au travers de nouveaux produits ou services. Longtemps perçue comme relevant de la science-fiction, elle est aujourd’hui une réalité concrète, notamment avec l’émergence d’outils tels que ChatGPT et la démocratisation de leurs usages.

L’IA occupe une place centrale depuis déjà un certain temps au sein des réseaux sociaux avec la puissance des algorithmes qui façonnent notre expérience en nous proposant un contenu toujours plus personnalisé, nous suggèrent des amis ou modèrent des publicités en fonction de nos envies.

L’intelligence artificielle générative constitue une branche de l’intelligence artificielle axée sur la création autonome de données ou de contenus, qu’il s’agisse de textes, de sons ou d’images. Nous pouvons par exemple citer : DALL-E, MidJourney ou bien ChatGPT.

Ces IA génératives sont spécifiquement conçues pour produire de nouvelles informations de manière autonome, en exploitant des techniques d’apprentissage telles que les réseaux neuronaux. Ces derniers permettent de traiter les informations de manière similaire au fonctionnement du cerveau humain.

Chat GPT : qu’est-ce que c’est vraiment ?

ChatGPT est une intelligence artificielle développée par OpenAI, capable de générer du contenu écrit dans divers domaines tels que la rédaction de livres ou le développement de lignes de code. Nous obtenons du contenu grâce à une requête appelée “prompt”.

Cette IA a franchi le cap du million d’utilisateurs en seulement 5 jours et compte aujourd’hui plus de 100 millions d’utilisateurs.

La majorité des utilisateurs de ChatGPT sont âgés de 18 à 34 ans et 95 langues sont prises en charge par ChatGPT.

Cet outil est actuellement disponible en deux versions :

Une version gratuite : GPT-3.5, qui offre des fonctionnalités limitées mais permet néanmoins de réaliser diverses tâches liées à la production de contenus éditoriaux. Il est important de noter que les données enregistrées par ChatGPT s’arrêtent à septembre 2021.

Une version payante : GPT-4, qui dispose d’une base de données plus étendue, offrant ainsi des capacités plus avancées pour produire des réponses plus précises.

L’IA est-elle devenue une menace pour le community management ?

ChatGPT est un outil qui révolutionne de nombreux secteurs et de nombreux métiers comme celui de community manager.

Au sein d’une agence de communication telle que La Social Room, 100% connectée aux réseaux sociaux, l’intelligence artificielle fournit des outils et des opportunités susceptibles d’améliorer la qualité des services rendus à ses clients.

Les community managers de l’agence peuvent ainsi bénéficier d’une plus grande et plus rapide connaissance d’informations clés à leur disposition. Ils peuvent aussi s’appuyer sur des propositions alternatives de textes lors de la rédaction des posts, qui leur permettent de personnaliser au mieux les contenus afin d’être plus impactants.

Ainsi, de plus en plus efficaces, les community managers gagnent un temps précieux qui leur permet de se concentrer sur des fonctions à plus fortes valeurs ajoutées ! Développer une écoute active des clients, créer des stratégies de communication efficaces, faire émerger des concepts créatifs différenciants, convaincre et rassurer les interlocuteurs tout au long des projets, coordonner et fédérer les équipes autour des missions, mesurer et analyser les résultats pour continuer à s’améliorer 😉

Le métier de community manager n’est donc pas prêt de disparaitre mais l’IA peut devenir une arme redoutable !!!

Les limites de l’IA dans les métiers de Community Manager et de Social Media Manager

Cependant, attention cette arme est à utiliser avec vigilance !

La fiabilité des informations fournies par ChatGPT n’est pas toujours au rendez-vous ! Ces dernières peuvent être biaisées ou non représentatives car elles ne sont pas toujours actualisées ou partiellement répertoriées en fonction de la version utilisée.

Son utilisation soulève aussi souvent des questions autour de l’éthique, de la sécurité, de la collecte, et de l’utilisation des données des utilisateurs. Les sources utilisées par ChatGPT sont multiples et inconnues de l’utilisateur, créant un manque de transparence et parfois même de crédibilité.

Enfin, ChatGPT reste malgré tout un chatbot, gagnera-t-il un jour la dimension émotionnelle qui définit individuellement chaque être humain ?

Et vous, vous en pensez quoi de l’IA ?

👉 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : LinkedIn – Instagram – Facebook

Sources : Swello, Webmarketing.com, Stratégie. 

Partagez cet article