Réseaux sociaux et covid-19 : 6 axes de communication adoptés par les marques

Depuis plusieurs semaines, le Covid-19 fait partie de notre quotidien et monopolise une très grande partie de l’information qui circule dans les médias traditionnels et sur les réseaux sociaux. Dans ce contexte, comment les entreprises ont-elles adapté leur communication sur Facebook, Instagram, Twitter ou encore Linkedin ? État des lieux.

Points de situation

Dans les premiers jours de l’épidémie, les entreprises ont commencé par faire un point sur leur (nouvelle) organisation, leur façon de fonctionner ou la mise en pause de leur activité, afin d’informer leurs différents publics.

Solidarité et générosité

Dans leur communication, les entreprises se font aussi les porte-paroles du gouvernement en reprenant, à l’unisson, le message #RestezChezVous.

CASA s’appuie sur ses équipes et invite ses clients à montrer qu’ils respectent les mesures de confinement en partageant leurs photos sur Instagram avec le hashtag #CasaResteALaMaison. Les photos sont ensuite mises à l’honneur sur le site de l’enseigne. Une façon maligne d’engager et de mettre en avant la marque… et ses produits.

La solidarité s’organise aussi dans les magasins alimentaires, en donnant la priorité aux personnes les plus exposées ou fragiles, afin de leur facilité l’accès.

D’autres entreprises vont plus loin en participant financièrement à l’effort national, ou en apportant leur aide matérielle. Des initiatives relayées à juste titre sur les réseaux sociaux. La Société Générale a ainsi fait don d’1 million d’euros pour soutenir le milieu médical, Decathlon mis à disposition ses masques Easybreath, ou LVMH mis en production des gels hydroalcooliques.

De son côté, Sosh fait parler sa générosité en offrant 10 GO de données supplémentaires à ses abonnés dont les échanges et la consommation de contenus explosent pendant cette période.

De nombreuses initiatives similaires ont été proposées par des acteurs du numérique, pour mettre à disposition leur solution gratuitement, notamment dans le cadre du télétravail pour les entreprises ou les médecins : Doctolib, Zoom, Beekast…

Remercier les héros

Nombreuses sont les entreprises à mettre en avant les héros de cette crise et situation exceptionnelle : personnel médical, salariés qui restent en activité, bénévoles… Par leurs actions, ils sauvent des vies et contribuent à assurer un minimum d’activités (vitales) dans notre pays : alimentation, transport, services publics… Un rôle crucial qui méritait bien cet honneur !

Mettre en avant ses collaborateurs

Les visages de collaborateurs fleurissent dans les posts comme les primevères dans nos jardins. L’occasion de voir les équipes qui œuvrent au sein des entreprises, même à distance en télétravail, et de créer du lien avec leurs publics (clients, partenaires…).

Conseils, expertise et créativité

Les conseils sont, en temps normal, régulièrement présents dans la ligne éditoriale des marques. Ces dernières ont donc adapté leur discours, en l’orientant sur le coronavirus et le confinement.

Ici l’exemple du cabinet de recrutement Talents Unis, pour préparer ses entretiens en visio conférence :

En outre, la situation impose d’imaginer de nouvelles initiatives, et parmi elles, 2 ressortent particulièrement : en BtoB, des webinars pour développer vos connaissances ou aborder des sujets dédiés à la crise, et en BtoC, des séances de sport à n’en plus finir. De quoi se défouler entre 2 visios, et s’entretenir pour préparer vos sorties cet été sur la plage.

GO Sport a mis en place des sessions de sport quotidiennes sur son compte Instagram, animées par ses ambassadeurs / influenceurs (yoga, boxe, réveil musculaire, full body…).

Neoness a lancé son programme « ConFITment », avec là aussi de nombreuses séances de sport quotidiennes avec ses coachs, à découvrir et suivre en live, sur son compte Instagram.

Du côté de l’Equipe, c’est le #BOBlequipeCHALLENGE qui est à faire chaque jour depuis le 21 mars. Le célèbre media sportif s’appuie sur son consultant Bob Tahri et spécialiste des courses de demi fond pour motiver ses abonnés chaque jour avec une séance présentée sous forme de vidéo.

A chaque fois, les participants sont invités à partager leurs séances sur les réseaux sociaux pour viraliser l’opération et engager toujours plus. Une démarche qui permet également de créer du lien et du capital sympathie avec la marque.

De son côté, Direct Energie en profite pour occuper les enfants à sa manière, en lançant un concours photo sur Facebook pour imaginer la « maison de demain ».

IKEA, fidèle à sa créativité et son expertise en déco, propose à ses clients d’embellir le fond de leurs visioconférences, avec des arrières plans virtuels basés sur les photos d’inspiration présentes sur son site. Malin !

Burger King va jusqu’à partager la recette de ses burgers, comme ici son « Steakhouse », avec tous les ingrédients nécessaires pour le réaliser soi-même à la maison… Et obtenir un meilleur résultat que l’original ? 🙂

Humour

Enfin, l’humour n’est pas la 1ère chose à laquelle on pense dans cette situation, mais quand elle fait partie de l’ADN de la marque, difficile de s’en priver. Et ça fait du bien.

Burger King en profite par exemple pour taquiner son grand ami/rival McDonald’s :

Toutes ces initiatives, qui nécessitent une vraie réflexion en amont pour être accueillies positivement, permettent de renforcer l’image des marques, leur capital sympathie, et de garder le lien avec leurs communautés pendant le confinement. Elles peuvent bien évidemment être utilisées conjointement dans votre ligne éditoriale, en associant intelligemment les bonnes pratiques. A défaut de pouvoir faire du business, cette période peut malgré tout être opportune pour sortir du lot et travailler son image… à condition de rester fidèle à sa tonalité et son ADN.

Partagez cet article